Hargarten-aux-Mines

La commune en quelques lignes

Situation géographique : la commune est située à la limite Nord/Ouest du bassin houiller lorrain, en bordure de la dépression du Warndt. L’altitude moyenne est de 230 mètres.


01 VUE AERIENNE O vers E

Ban communal : la superficie du ban communal est de 550 ha dont 127 ha de forêts communales. La commune possède également 61 hectares de forêts sur le ban de Falck.

Toponymie : le nom de la commune viendrait de « Herrengarten » c'est-à-dire « le jardin des seigneurs ». Plusieurs variantes sont relevées au cours des âges : Hargarda et Herrgarda en 1179, Hergaide en 1292, Hergardin en 1355, Haergarnten en 1560, Hargarten-aux-Mines dès 1779 et Hargaerten Bei Bolchen de 1941 à 1944.

Armoiries : les armoiries représentent la tour de l’ancien château, les coquilles de St-Michel, patron de la paroisse ; la bordure noire évoquant les anciennes mines de plomb.

02 ARMOIRIES

Population : la population légale 2017 est de 1138 habitants. Au 31/12/2016, le fichier domiciliaire communal affichait 1179 habitants.

Nom des habitants : les habitants de Hargarten-aux-Mines sont dénommés les Hargartoises et les Hargartois.

Jumelage : Hargarten-aux-Mines est jumelé avec Pleumartin, commune du département de la Vienne (86), terre d’accueil lors de l’exode de 1939.

03 PANNEAU PLEUMARTIN

 

 

Les sites et bâtiments communaux

Mairie : construite en 1976, elle fera l’objet d’une rénovation totale et d’une extension en 2018/2019.


04 MAIRIE

Groupe scolaire : construit en 1958, il a bénéficié d’une extension en 1988. Il comprend 4 salles de classe pour l’école élémentaire et 2 salles de classe pour l’école maternelle. Un accueil périscolaire y a été aménagé en 2010.


05 GROUPE SCOLAIRE

Ensemble polyvalent :  édifié en 1992 et 1993 sur le site de l’ancien presbytère, il a été inauguré en 1994. Il comprend une salle polyvalente, l’antenne paroissiale, les ateliers municipaux et la caserne du centre local des sapeurs-pompiers.


06 ENS POLYVALENT


07 CASERNE SP

 

Foyer : ancien Mille-Club construit en 1973, il a été totalement rénové et reconstruit en 2006 et 2007.


08 FOYER

Eglise paroissiale catholique : elle a été érigée, en plusieurs étapes, au cours de la seconde moitié du 19ème siècle.


09 EGLISE

Morgue : aménagée en 1987, elle a le statut de dépositoire.


10 MORGUE

Monuments aux Morts : y figurent les noms des enfants de la commune happés par les 2 guerres mondiales du 20ème siècle.


11 MONUMENT MORTS

Etangs Frederich : site remarquable, mis en valeur par un particulier passionné.


12 ETANG FREDERICH


Un peu d'histoire...

De l’an 58 avant Jésus-Christ à l’an 450, l’occupation romaine a été effective sur le ban de la commune. Outre des voies de circulation, les romains édifièrent un « castrum » dans la forêt, près du Katzenrech. Par la suite, les incessantes incursions franques, suivies de celles des Huns, dévastèrent la région et mirent un terme à la domination romaine. Ces envahisseurs s’établirent alors définitivement sur le site.

De 1048 à 1542 le Duché de Lorraine a été un fief du Saint Empire Germanique. Durant cette période, les seigneurs de Boulay et de Varsberg ainsi que certains ecclésiastiques, se sont partagés Hargarten-aux-Mines. Du 16ème au 18ème siècle la commune a été rattachée, tour à tour, au Comté de Boulay et à la Seigneurie de Dalem.

La Révolution Française a été, tout d’abord, favorablement accueillie dans la commune. En 1789 un cahier de doléances, signé par tous les habitants qui savaient écrire, a été établi puis défendu par 4 « députés » des alentours. Mais, par la suite, la constitution civile du clergé puis l’expulsion du curé du village, contribuèrent à dresser la population contre le nouveau régime.

Au 19ème siècle la commune est essentiellement peuplée d’agriculteurs et d’artisans de différents corps de métier. La population passe de 422 habitants en 1802 à 729 habitants en 1936. Au début de la seconde guerre mondiale, la quasi-totalité du village trouve refuse à Pleumartin, une bourgade de la Vienne, avec laquelle des liens solides perdurent aujourd’hui encore. Du 1er janvier 1942 au 31 décembre 1944, la commune est administrativement rattachée à Falck. Durant la seconde moitié du 20ème siècle la commune s’est notablement développée. Au cours de cette période, l’extraction charbonnière a nourri nombre de familles de Hargarten-aux-Mines. Aujourd’hui, le bassin houiller lorrain est le bassin de vie des habitants de la commune. La majeure partie de la population active a son emploi sur le secteur de Creutzwald / Saint-Avold.


La légende du Calvaire de la Croix

Après la guerre de Trente Ans, Hargarten-aux-Mines, qui avait beaucoup souffert, a été repeuplé par de nouveaux habitants. Le village a été reconstruit et les colons, parmi lesquels figuraient les premiers SCHMITT de la commune, chargèrent leur curé, l’Abbé Jean-Pierre KOUNE, de faire ériger une croix, en signe de reconnaissance. L’épigraphe, aujourd’hui rongée par le temps précisait : « Ista crux Exstructa est Tempore Revendi at Boni Pastoris in Hargarten Johannes Petri Koune 1748 » ce qui signifie : « Cette croix a été érigée à Hargarten-aux-Mines, au temps du bon révérend Abbé Jean-Pierre Koune, en 1748 ». Les 4 tilleuls qui l’ombrageaient, coupés en 1992, ont vraisemblablement été plantés à la même époque.

Pendant la révolution française (1789-1793), période au cours de laquelle les prêtres officiaient en secret, la croix a été victime d’un acte de vandalisme : des Jacobins de la localité ont arraché le Christ et saccagé le calvaire. Une chronique locale raconte que ces vandales moururent peu de temps après et que leurs descendants furent ruinés et décimés !

Par la suite, la croix a été restaurée et a retrouvé sa splendeur initiale. Une armature en fer, fixée à l’arrière, lui a donné son appellation de « Eisener Kreuz ».


13 CALVAIRE CROIX

 

Infos pratiques

Maire : Joseph KELLER

Adresse mairie : 38 rue de l'Ecole 57550 HARGARTEN AUX MINES
Téléphone : 03 87 93 16 08
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site internet : https://www.josephkeller.fr/


Les horaires habituels d’ouverture au public du secrétariat de mairie sont les suivants:

    le lundi de 16h00 à 17h00
    le mardi de 16h00 à 17h00
    le mercredi de 10h00 à 11h00
    le jeudi de 16h00 à 17h00
    le vendredi de 10h00 à 11h00

Catégorie parente: Pays Boulageois

Agenda des associations

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Courrier du Pays Boulageois

Retrouvez ici en téléchargement l'ensemble des numéros du Courrier du Pays Boulageois, la lettre d'information de la Communauté de communes :

NOUS CONTACTER !

Communauté de communes
de la Houve et
du Pays Boulageois


29A rue de Sarrelouis
57 220 BOULAY

Tél. : 03 87 79 52 90
Fax : 03 87 79 57 24

contact@cchpb.net